« Mi connais un ti l’escargot

Li té porte dessus son dos

Son ti kaz en tôle

Aussitôt la pluie la tombé

Li bat’ son karé »

Les paroles sont approximatives et je ne connais l’auteur mais il s’agit d’une reprise en créole réunionnais de la comptine « Petit escargot ».

C’est de là que vient le nom de notre aventure: car c’est dans notre petit case en tôle, notre camping-car, que nous partons en vadrouille.

A l’intérieur du Ti l’escargot, c’est moi, Priscilla, qui conduit. Pas de co-pilote à mes côtés, mais il veille sur Nous à partir du Ciel.

A l’arrière, autour de la table, en train de jouer, il y a mes 4 enfants: Serena,  Zoé, Tristan et Théa.

L’aventure a commencé depuis novembre 2017 alors n’hésitez pas à nous rejoindre

IMG_0387

Là où tout a commencé…

J’ai rencontré mon mari, Harvey, en 2010. Ensemble, on a eu quatre enfants, Serena née en 2012, Zoé née en 2013, Tristan né en 2014 et Théa en 2015.

Mon mari et moi, on rêvait d’un jour vivre en tiny house, et on rêvait également de bouger régulièrement. Mais tout ça pour plus tard, quand les enfants seraient plus grands (car ils étaient tous très jeunes encore). Mais il (mon mari) est décédé en septembre 2016.

Alors notre vie a été chamboulée. Très vite, j’ai quitté la Lorraine (où on était désormais isolée, niveau famille) pour l’île de la Réunion (là où j’ai grandi et où vivent mes parents). Mais, je me suis vite sentie coincée sur cette île que j’avais quitté 8 ans plus tôt, et j’avais régulièrement besoin de retourner en métropole. Car ni la Réunion ni la Lorraine n’était chez nous… Mais, où était ce chez nous?!

En mai, puis en septembre, on a voyagé en métropole. Et j’ai pris goût au sentiment de liberté, qui m’inondait quand on voyageait, qu’on roulait… Et ce rêve de tiny house… Et là, j’ai eu le déclic: et si on vivait en caravane ou camping-car (à ce moment là je ne connais même pas la différence entre les deux!)?!

Très vite, je saute le pas. Je pousse la porte d’un magasin, qui me dit qu’il y aurait un modèle dans un autre magasin à 1h30 de chez eux. Je fonce. Et là c’est le coup de foudre, je signe.

On termine nos vacances, puis on rentre à la Réunion. On ne vend pas tout, par mesure de sécurité. Après tout, je ne sais pas c’est quoi la vie en camping-car, et avec les enfants… C’était la grande inconnue!  Rendez-vous 5 semaines plus tard (le temps que je mette de l’ordre à la Réunion, et que la concession prépare le camping-car)

Le 18 novembre 2017, l’aventure a commencé avec un objectif: faire le tour de la France.

IMG_0092
Se jeter dans l’inconnu